Comment perdre 10 kilos en 3 mois?

Comment perdre 10 kilos en 3 mois?

Comment perdre 10 kg ou comment perdre 10 kilos en 3 mois pourquoi? Car c’est le poids que j’ai perdu en l’espace de 3 mois. Inutile de vouloir faire la course et perdre beaucoup de kilos le plus rapidement possible, on est pas dans une compétition et le changement doit être progressif.

Il est tout à fait possible de perdre du gras, mais il faut être patient. Je vous rappelle que l’idéal est de perdre entre 500 g et 1 kg par semaine, au delà de ça vous risquez de diminuer votre métabolisme, perdre votre masse musculaire.

 

Vous vous en doutez bien, pour commencer à perdre vos 10 premiers kilos il ne faut pas suivre un régime, c’est la pire des erreurs que vous pouvez faire, votre corps sera mis à rudes épreuves pendant des années sans jamais perdre du gras.

Avant toute chose, perdre 10 kg c’est un objectif qui vous demandera de l’investissement, de la discipline et d’avoir un mental d’un gagnant, continuer quoi qu’il arrive car vous avez un but et j’espère que vous ne lâcherez jamais.

Quand on se lance dans un projet en général la barre de motivation est au maximum, on est tout feu tout flamme, prêt à tout et c’est une bonne chose. Néanmoins plusieurs facteurs vont vous barrer la route du succès, intentionnellement ou pas, il faudra être solide et ne rien lâcher.

On verra donc quelques obstacles qui croisent la route de toute personne qui voudrait apporter du changement dans sa vie dans un domaine précis.

L’environnement

« goûte moi ça, c’est bon », « tu sais pas ce que tu rates », « arrête de te priver »,…Et les remarques sont très nombreuses venant de la part de vos amis, votre famille ou du milieu professionnel vous avez dû subir quelques unes.

En générale beaucoup de personnes ignorent tout sur la façon dont il faut s’alimenter, en réalité ils vous veulent pas du mal. Ils veulent partager avec vous un morceau de gâteau mais on trouve aussi des gens qui ne veulent pas vous voir réussir, des personnes jalouses qui passent leur temps à vous surveiller.

 

Donc faites attention à votre environnement, choisissez bien les personnes qui ne vont pas vous faire tomber dans vos vieilles habitudes (aller au kebab, …). entourez vous des personnes positives qui comprennent votre nouveau mode de vie, des personnes ayant atteint le but que vous vous êtes fixés ou des personnes qui sont dans la même situation que vous.

Vous avez compris l’environnement et la fréquentation sont une des clés du changement.

Les envies

« Tiens j’ai envie de … » je suis sûr que ce genre d’idées vous viennent à l’esprit pour vous inciter à manger sans que vous ayez réellement faim.

Avant d’avoir pris conscience de la gravité de la situation, vous vous nourrissez sans vous poser la moindre question, vous répondez à vos désir sans aucune hésitation.

 

Vous avez envie de chocolat, vous mangez alors du chocolat, gâteaux, sodas,…tout les aliments très caloriques sans vous culpabiliser.

Mais aujourd’hui c’est différent vous avez un objectif clair et vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour y parvenir et pour cela vous faites attention au sucre par exemple.

Seulement comme vous êtes habitués à consommer ce genre de cochonneries, votre corps en demande, mais que faire? Je vous parle par expérience, sur le papier, maigrir c’est simple néanmoins c’est dans la tête que ça se joue, c’est là où il faut être fort.

Je n’ai eu aucun problème à diminuer la consommation de sucre, heureusement je n’était pas assez accro. Et oui le sucre c’est comme le cannabis c’est une drogue. Plus le temps passe et plus j’éprouve des envies de manger un chocolat, des chouchous (que c’est bon!).

 

Voici ce que je vous recommande de faire, quand on a envie de quelque chose ce n’est pas pour remplir le ventre c’est pour cela je vous recommande de manger par exemple un morceau de chocolat pour vous apaiser.

Inutile de manger toute la plaque de chocolat, vous risquez seulement d’aggraver votre situation, le sucre appelle le sucre et plus vous consommez du sucre et plus votre corps vous en demande.

N’oubliez pas que le cerveau libère une hormone du plaisir quand vous consommez du sucre (il adore le sucre et le glucose). Je vous recommande de temps en temps du chocolat noir à 70% de cacao, des amandes ou des petits bonbons sans sucre.

Se laisser aller

Faire un écart ça arrive et ça n’a aucune incidence sur la balance, quand c’est occasionnel. Beaucoup ressentent de la frustration et vont peut être se priver pour rattraper le coup. Malheureusement il y a un autre extrême, faire un cheatmeal mais plusieurs jours par semaine, et au final le rééquilibrage alimentaire n’a aucun sens vu que la consommation des aliments très caloriques est très fréquente.

C’est la même chose pour l’activité physique, ce n’est pas grave de louper une séance d’entraînement mais continuer à manquer les séances qui suivent conduit à la démotivation.

 

Il m’est arrivé de manquer une séance pour cause de maladie puis la suivante pas fainéantise puis la troisième en me disant « tu n’a rien fais toute la semaine, tu reprendras la semaine prochaine ».

Et ce genre d’attitudes qui fait qu’on stagne, on voit aucun changement. Mais pour voir des changements il faut changer d’une manière générale.

« Vous êtes ce que vous mangez »

Si vous avez accumulé du gras sur tout le corps ou sur une partie c’est à cause des mauvaises habitudes alimentaires ancrées en vous depuis des années. Un changement progressif doit être mis en place afin de ne pas choquer votre corps, ne pas perturber votre vie.

Une chose à la fois, commencez par ce qui est prioritaire, ce qui influence la prise de poids. Puis au fil des semaines vous allez continuer à remplacer certains aliments ou plutôt bien choisir vos produits comme par exemple remplacer les pâtes blanches par les pâtes complètes.

Choisissez bien vos aliments

Jusqu’à aujourd’hui vous avez connu des repas copieux, vous avez ce que vous avez envie et non pas ce qui est bon pour vous. Malheureusement cette façon de s’alimenter provoquer sur le long terme plusieurs maladies, ça sera très long de toutes les citer.

La perte de poids est une étape qui vous permet non seulement d’être bien physiquement et psychologiquement mais vous aide à fuir beaucoup de maladies et problèmes de santé.

 

Cela ne signifie pas de supprimer certains aliments, non au contraire il faut continuer à en consommer mais en diminuant la fréquence, comme faire des cheatmeal de temps en temps.

Introduire progressivement certains aliments qui sont des alliés minceurs comme les aliments brûle-graisses qui sont généralement des fruits, légumes, épices, plantes,… Un article complet a été consacré au sujet.

Consommer avec modération les glucides comme les féculents, ne pas les bannir ni en abuser, idem pour les protéines, consommez avec modération la viande rouge qui contient beaucoup de graisses.

 

Les produits laitiers n’échappent pas à la règle, attention au lactose qui peut causer pas mal de problèmes pour certaines personnes. N’oublions pas les boissons, seule l’eau est indispensable pour le reste choisissez bien vos boissons comme le thé vert, tisane et autre.

Organisez bien vos repas

Ne sauter pas les repas, notre corps a une mémoire et il risque de faire des réserves, stocker encore plus s’il est mis en situation de stress. Trois repas et deux collations c’est l’idéal après chacun s’adapte à sa situation et son emploi du temps qui ne permet pas pour certains de se concentrer sur leur alimentation.

Concernant le petit déjeuner, c’est un repas très important qui vous permet de faire le plein de vitamines pour bien démarrer votre journée, et je ne parle pas bien sûr des céréales industrielle qui vous promettent mondes et merveilles. Privilégiez simplement des bons glucides et des protéines. J’ai fait un autre article sur ce sujet cliquez ici pour y accéder.

 

Le déjeuner est un repas qui doit être riche, complet et rassasiant pour vous permettre de tenir pour le reste de la journée, consommez des des féculents, des légumes et des produits riches en protéines.

Le dîner est un repas similaire à celui du déjeuner mais plus léger, diminuez la quantité de glucides vous n’avez pas besoin d’énergie (vous allez bientôt dormir!).

Gérez la sensation de faim

Dernier point capital c’est la sensation de faim, en temps normal on a tendance inconsciemment à nous ruer vers le frigo ou chercher n’importe quoi pour calmer la faim mais sans comprendre réellement la cause.

On consomme alors des légumes riches en vitamines, minéraux…

Non je plaisante, on consomme surtout des aliments très caloriques qu’ils soient gras, sucrés ou salés. Essayez de bien manger pendant vos repas pour éviter d’avoir des fringales dans la journée.

En cas d’une fringale mangez à votre faim, n’attendez pas le prochain repas, une collation peut vous redonner de l’énergie et calmer votre faim.

 

Ne grignotez pas n’importe quoi, évitez les aliments caloriques et prenez un fruit, des oléagineux comme les amandes. Pensez à boire de l’eau car généralement quand on a faim, le corps nous envoie des signaux car il y a un manque, on a le ventre vide et si on boit de l’eau on va apaiser cette sensation de faim car le corps ne fait pas la différence.

Faire de l’exercice

J’aimerais parler de mon expérience personnelle concernant l’activité physique. Comme je l’ai fait remarqué, j’ai fait pas mal d’activité comme la course à pied, le vélo d’appartement, la corde à sauter et des exercices au poids de corps, du HIIT plus précisément.

Comme je suis quelqu’un qui a déjà une masse musculaire j’ai commencé fort en suivant des programmes réservés à tout le monde.

Je me souviens j’ai tenté pour la première séance de faire 20 minutes d’exercices intenses, j’ai tenu même pas la moitié du temps et j’étais déjà mort, je suis resté allongé pendant plusieurs minutes sans pouvoir bouger, aller boire de l’eau, j’avais de la nausée.

 

Bref, c’est tout à fait normal, comme pour l’alimentation, il faut commencer doucement, le corps réagit au changement, regardez les courbatures après les premières séances de sports comme la musculation.

Pour faire du sport il n’y a pas trente six solutions, pratiquer du cardio et du renforcement musculaire. Faire des activités comme la natation, la course à pied et tout autres exercices d’endurance permet de cibler le gras et dépenser pas mal de calories sur une courte période.

 

Il faut alors faire de longues séances pour dépenser des centaines de calories. Vous avez aussi d’autres types d’exercices courts et intenses qui permettent de de bien secouer votre corps afin de brûler pas mal de calories et même après la séance.

Le renforcement musculaire permet de cibler la perte de poids sur une zone ciblée, vous allez brûler peu de calories certes, mais vos muscles vont se développer ce qui permet d’augmenter considérablement votre métabolisme. Les exercices de renforcement musculaire sont du type: squat, abdo, pompes,…

Un article qui aborde le sujet plus en détail que ce soit pour le sport ou l’hygiène de vie, pour y accéder cliquez ici

Une meilleure hygiène de vie

Je ne vais pas reprendre tout ce qui a été déjà dit mais sachez que le sommeil est très important quand on veut perdre du poids. Ça peut vous sembler anodin mais il y a toujours des personnes qui ont des problèmes lié au sommeil.

Votre qualité de vie en général peut vous aider ou au contraire vous inciter à consommer encore plus.

Si vous avez un emploi et que vous prenez le temps de préparer vos repas ou manger le plus sainement possible est beaucoup mieux que vous être en congé, en vacance…ou au chômage, vous avez trop de temps libre.

 

Il se peut que vous mettez en place un rituel qui consiste à manger pendant que vous regardiez un film ou un match de foot. Vous vous mettez à manger, manger sans vous rendre compte de la quantité absorbée, votre cerveau est ailleurs.

Manger pas habitude est la pire des choses, plus grave encore que les grignotages. On remarque ici que l’oisiveté vous incite indirectement à avaler des choses malsaines sans oublier la sédentarité. On est en vacance, il faut se reposer, rien faire enfin si, prendre en otage la télévision…

 

Que faut-il comprendre de tout ça, et bien il y a des choses qui peuvent vous sembler normales ou banales mais qui participent à la prise de poids ou à la stagnation. Il ne faut être négligeant ni tomber dans l’extrême, s’entraîner sept fois par semaine et tout lâcher après trois semaine.

Il faut travailler avec intelligence et se dire « est-ce que cette tâche va m’aider à perdre mes 10 kg ou pas? » Si la réponse est négative alors délaisser la.

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!